Protocole d’attente pour créer 60 unités de biogaz


En présence du Major général Qassim Hussein, le gouverneur de Minia, M. Jess Dayton, l'ambassadeur du Canada, l’Université de Minia, la Corporation de bioénergie du ministère de l'environnement, la Banque nationale du Koweït et l'Organisation internationale du Travail ont procédé à la signature d’un protocole d’entente pour créer 60 unités pour produire le biogaz domestique dans le gouvernorat de Minia, pour offrir des opportunités d'emploi et produire d’engrais organiques.

En marge du protocole d’attente, Prof. Dr. Ahmed Shawky Zahran, ex-vice-président de l’Université de Minia, a confirmé que l’Université, dirigée par le Prof. Dr. Mustafa Abdel Nabi Abdel Rahman, cherche à diffuser la culture de la préservation de l'environnement et du service de la société à travers le concept d'un environnement vert qui produit une énergie respectueuse de l'environnement.

Pour sa part, il a souligné que ce projet est considéré comme l'un des projets appropriés pour l'environnement agricole de Minia, pour produire du biogaz utilisé dans les fermes de production animale, en soulignant que l’Université a jeté  les bases scientifiques du projet et et a créé une unité de recherche pour augmenter l'efficacité du gaz et améliorer les conditions pendant le processus de fermentation.